Shopping Cart
Dealer Map
 
AJOUTÉ À VOTRE PANIER
Side view of a biker riding on the highway

Roadster ou sportive : quelle est la différence ?

Source : arda savasciogullari/Shutterstock.com

Dans n’importe quel magasin de motos, on trouve un assortiment de roadsters et de sportives. La plupart des constructeurs proposent leurs modèles les plus populaires dans une version roadster. Autant dire que les possibilités sont nombreuses. Certains motards adorent débattre du « meilleur » type de moto, mais la réalité, c’est que chaque type de moto est adapté à un style de conduite particulier. Il y en a pour tous les prix, selon des esthétiques différentes et une plus ou moins grande facilité d’utilisation : tout le monde peut y trouver son bonheur. 

Ce guide vise à vous apprendre à faire la différence entre un roadster et une moto sportive. 

Qu’est-ce qu’un roadster ?

Le roadster est également appelé « naked bike » en référence à la suppression du carénage qui le caractérise. Autrement dit, cette moto est débarrassée du superflu, c’est-à-dire principalement de la coque élégante et profilée qui recouvre généralement l’avant et les côtés de la moto. Comme dans une montre squelettée, les composants internes de la moto sont exposés au regard, mettant en évidence sa structure fondamentale. Pour autant, toutes les motos dépourvues de carénage ne sont pas nécessairement considérées comme des roadsters. Il s’agit en principe de modèles spécialement conçus par le constructeur comme une alternative esthétique à la moto sportive classique. 

Une fois que vous avez déterminé le style qui vous convient, vous devrez choisir entre boîte automatique et boîte manuelle.

Les avantages du roadster

Les roadsters sont reconnus pour leur esthétique dépouillée. Sur ce point, ce sont uniquement vos goûts personnels qui entrent en jeu. Sur le plan technique, ils affichent davantage de couple à bas régime, ce qui vous donne un plus grand pouvoir d’accélération dans le trafic. Si vous roulez en ville, utilisez des haut-parleurs casque moto dont le niveau sonore s’adapte automatiquement au bruit ambiant pour vous permettre d’entendre les sons de la circulation les plus importants. 

À la conduite, les roadsters offrent une assise plus verticale, ce qui rend beaucoup plus confortables les trajets sur de longues distances, surtout pour les débutants. Leur guidon est droit et surélevé et les repose-pieds sont positionnés vers l’avant.

Les roadsters coûtent en moyenne environ 500 euros de moins que leurs homologues à carénage complet, ce qui est logique puisqu’ils contiennent des carters de moindres dimensions et en plus petit nombre. 

Ces motos tendent également à être plus économes en carburant, surtout pour une circulation en ville. 

Trouvez des haut-parleurs casque moto à réglage automatique du volume

Les inconvénients du roadster

L’absence de carénage expose le moteur à la poussière et aux intempéries, ce qui peut entraîner la formation de rouille. Il est important de protéger votre moto contre la pluie et la neige. 

L’absence de carénage diminue aussi l’aérodynamisme à grande vitesse, ce qui des effets sur la consommation de carburant. Autre inconvénient potentiel en fonction de votre style de conduite : les roadsters n’ont pas une vitesse de pointe aussi élevée que les sportives. 

Enfin, il vous faudra ajouter un pare-brise pour rouler sur autoroute. 

Qu’est-ce qu’une moto sportive ?

on sports motorbike riding in sunset

Source : Jag_cz/Shutterstock.com

Au contraire d’un roadster, une moto sportive est un modèle doté d’un carénage intégral, ce qui lui confère une enveloppe extérieure aérodynamique. Cette surface extérieure offre de la place pour le logo de la marque et les couleurs de votre choix en fonction de l’esthétique qui vous tente le plus. 

Les avantages de la sportive

Le carénage protège le moteur contre la poussière et l’usure. La surface lisse et généralement plate rend aussi le nettoyage beaucoup plus facile qu’avec les aspérités d’un roadster. 

Les sportives sont plus puissantes. Certains modèles peuvent dépasser les 320 km/h, parmi lesquels la Kawasaki H2R, qui pousse jusqu’à 385 km/h. Cette différence est largement due au carénage, qui réduit la traînée de la moto et sa résistance au vent. 

Les sportives affichent de meilleures performances au freinage, à l’accélération et sont plus maniables dans les virages serrés sur circuit.

Les inconvénients de la sportive

Les motos sportives coûtent un peu plus cher que leurs homologues en version roadster, certaines pouvant atteindre 35 000 euros, selon Autotrader

La position de conduite d’une sportive n’est pas aussi ergonomique que celle d’un roadster. Les repose-pieds sont davantage positionnés vers l’arrière et le guidon est plus bas. Il faudra vous pencher en avant et en arrière, le dos cambré, pour vous mettre en position. Vous risquez de ressentir de sévères courbatures au bout de quelques heures, sauf si vous avez des abdominaux d’acier. 

Sans surprise, une sportive pèse plus lourd qu’un roadster, ce qui augmente la consommation au kilomètre. Il ne s’agit pas de motos adaptées aux longs trajets. Dans la mesure où l’assise n’est pas verticale, les débutants peuvent avoir du mal à prendre leurs marques au guidon d’une sportive.  

Roadster ou sportive : que choisir ? 

Le choix entre les deux dépend principalement de l’aisance avec laquelle vous roulez en position sportive. Si vous avez du mal à vous stabiliser avec une assise qui n’est pas verticale, ou si vous avez mal au dos, le roadster est davantage fait pour vous. 

Vous aimez les longs trajets ? Là encore, le roadster vous conviendra davantage, tout comme si vous passez beaucoup de temps en ville. 

Au final, si vous n’envisagez pas spécialement de dépasser les 160 km/h (ce qui n’est de toute façon pas autorisé en France hors circuit), il n’est probablement pas très intéressant pour vous d’opter pour une sportive. Mais si vous aimez les sensations de course et si vous avez une expérience conséquente sur la route, vous ne pouvez pas vous tromper en faisant le choix d’une sportive. 

cardo bluetooth communication device

Source

Quoi qu’il en soit, utilisez un système de communication pour casque pour rester en contact avec vos compagnons sans quitter la route des yeux. Il vous suffit de parler, l’appareil s’occupe du reste. 

Utilisez un système de communication pour casque afin d’avoir les mains libres quand vous discutez sur la route

Les deux options ont leurs supporters inconditionnels. Cela correspond à des philosophies et à des techniques de conduite différentes. Pour ne pas vous tromper, gardez à l’esprit ces différences subtiles et pourtant fondamentales.