Shopping Cart
Dealer Map
 
AJOUTÉ À VOTRE PANIER
Young woman wearing in climbing equipment standing in front of a stone rock

Les incontournables du matériel d’escalade

Source : Duet PandG/Shutterstock.com

La varappe, c’est-à-dire l’escalade de parois rocheuses en plein air, est un défi perpétuellement renouvelé pour le corps et pour l’esprit. Il s’agit fondamentalement d’une discipline qui développe à la fois la puissance des membres supérieurs, l’équilibre et la coordination. Mais les qualités les plus importantes pour la pratique de la varappe relèvent du mental : il faut apprendre à planifier sa progression sur la paroi et à résoudre les uns après les autres les problèmes tels qu’ils se présentent. À tout cela s’ajoute le plaisir d’évoluer face aux éléments, en pleine nature. Bien sûr, l’escalade en salle gagne en popularité, et c’est une excellente chose, mais rien ne vaut le bonheur (teinté de frissons) que procure la varappe. Atteindre le sommet offre une occasion unique de véritablement profiter de la vue avec la satisfaction d’avoir mérité ce moment. C’est aussi le seul moyen d’accéder à des sites souvent mentionnés dans les livres et largement inaccessibles : cela vaut la peine de prendre le temps d’en profiter plutôt que d’entamer immédiatement la descente. Si vous pratiquez régulièrement l’escalade en salle, il est probablement possible de trouver un site de varappe près de chez vous pour mettre vos capacités à l’épreuve dans la nature.

Pourtant, il ne faut pas faire l’erreur de croire qu’il s’agit du même sport simplement pratiqué dans un environnement différent. Il faut se protéger des éléments et apprendre à se fixer à la paroi de la falaise plutôt que de se fier à une paroi synthétique dotée d’un équipement de sécurité intégré et parfaitement fiable. C’est pourquoi nous vous proposons cette liste de matériel d’escalade afin que vous puissiez vous attaquer en toute sécurité à n’importe quelle paroi qui se présente à vous.

Packtalk Outdoor, pour rester synchrone avec vos compagnons d’escalade

Chaussons d’escalade

Avant tout, il faut choisir des chaussons d’escalade adaptés. Naturellement, que ce soit en salle ou en extérieur, on ne grimpe pas une paroi en portant n’importe quelles chaussures de sport. Il faut se procurer des chaussons d’escalade, et ce n’est pas le choix qui manque. Indépendamment de la marque, assurez-vous que la chaussure est bien fabriquée dans des matériaux durables capables de résister à la pression exercée par l’escalade d’une paroi rocheuse. Le caoutchouc est le choix le plus naturel. La semelle doit présenter un motif texturé grâce auquel vous pourrez vous ancrer à la roche. 

Prévoyez aussi une autre paire de chaussures pour vous rendre jusqu’au site de varappe, notamment si vous devez marcher dans la boue ou dans l’eau sur le chemin. De simples chaussures de randonnée conçues pour vous aider à conserver l’équilibre sur tous les types de terrains feront l’affaire. 

Magnésie 

Face à la paroi, il est totalement indispensable d’avoir les mains sèches pour sécuriser ses prises. Certains préfèrent porter des gants, mais les puristes préfèrent généralement être en contact direct avec la roche. Gardez un sac à magnésie accroché à votre ceinture pour évacuer en un clin d’œil la transpiration de vos mains. Assurez-vous qu’il ne risque pas de se décrocher et que vous pouvez y accéder facilement en toute situation. 

Climbing equipment, ropes, carabiners, harness, belay, close-up of a rock-climber put on by a girl, the traveler leads an active lifestyle and is engaged in mountaineering.

Source : africa_pink/Shutterstock.com

Corde et baudrier

Le port d’un baudrier est absolument indispensable pour vous protéger en cas de chute. Il permet à votre partenaire de vous assurer en contre-balançant votre poids par l’intermédiaire d’un point de protection ancré dans la roche. Le baudrier doit être suffisamment confortable sans entraver l’amplitude de vos mouvements. Si vous grimpez seul, vous pouvez également utiliser un baudrier adapté à l’auto-assurage, mais il est toujours utile et généralement préférable d’avoir un partenaire.

Casque

Si vous débutez, il est préférable de porter un casque. Toute chute d’une haute supérieure à 3 mètres vous expose au risque de vous blesser. Votre casque doit être bien arrimé et ne présenter aucun jeu en cas de mouvement. Son rôle est d’absorber les chocs pour protéger votre tête. Vous pouvez également poser un tapis de chute par terre pour une sécurité supplémentaire.

Communication sans fil

Si vous partez en excursion avec un partenaire ou un groupe, il est utile de pouvoir communiquer sans crier à flanc de falaise pour signaler les points faibles et éviter les situations à risque. Ce n’est pas chose aidée dès lors qu’on est éloigné de plus de quelques mètres. Utilisez Packtalk Outdoor de Card Systems  pour communiquer en toute sécurité avec vos partenaires d’escalade. Que vous portiez un casque ou non, il s’adapte simplement à vos oreilles. Il suffit de parler dans le récepteur pour entamer une conversation, par exemple pour coordonner votre trajet d’ascension. 

Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser votre oreillette pour écouter de la musique ou votre podcast préféré pendant que vous grimpez. Trouvez un système de communication équipé de haut-parleurs JBL pour casque de haute qualité qui améliore la qualité de l’audio. Il vous donnera la possibilité de contrôler le volume sans avoir à utiliser vos mains, pour des raisons évidentes de sécurité.

Haut-parleurs JBL pour casque

Team of climbers on the rock.

Source : PedkoAnton/Shutterstock.com

Sac à dos d’escalade

Si vous partez pour une longue séance d’escalade, assurez-vous de porter sur vous tout ce dont vous avez besoin pour atteindre le sommet : eau, nourriture, crème solaire, mousquetons supplémentaires et vêtements de rechange en cas de pluie ou de passage sous une cascade, par exemple. Le tout doit tenir dans un sac à dos léger et imperméable que vous pourrez porter sans gêne tout au long de l’ascension.  

Lancez-vous vers de nouveaux sommets

En escalade, il ne faut pas prendre la sécurité à la légère. Il est hors de question de se lancer à l’assaut des sommets sans disposer du matériel indispensable à cet effet. Prenez des cours et n’hésitez pas à vous entraîner sur des murs d’escalade de dimensions plus modestes jusqu’à ce que vous maîtrisiez tous les éléments techniques indispensables à tout alpiniste. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez ensuite vous attaquer à des ascensions plus délicates. Faites-vous accompagner d’un grimpeur expérimenté pour éviter de commettre des erreurs et portez en tout temps un équipement de sécurité adapté pour vous protéger des blessures.